Non merci, sans façon

    Au restaurant, c’est la formule standard mais qu’en est-il en amour ?   Par Alban Giacobino, coach de vie et comédien pour Macbeth Dating Agency – Agence de rencontres haut de gamme.   Bon, le restaurant justement était pas mal et la musique très bien. Mais il y a ce petit truc qui

 

Non merci, sans façon

 

Au restaurant, c’est la formule standard mais qu’en est-il en amour ?

 

Par Alban Giacobino, coach de vie et comédien pour Macbeth Dating Agency – Agence de rencontres haut de gamme.

 

Bon, le restaurant justement était pas mal et la musique très bien. Mais il y a ce petit truc qui ne va pas et vous avez beau tourner la situation dans votre tête il faut vous rendre à l’évidence : la rencontre d’hier ne sera pas « la » rencontre. Ça semble simple comme ça mais quand on est parti dans l’optique de trouver l’âme-sœur et qu’on a investi de son temps, difficile de trouver la bonne formule. Une situation simple mais souvent négligée et qui laisse des traces. On s’y intéresse ?

 

Alors avant de comprendre comment dire sans blesser et apprendre de chaque histoire (aussi courte soit-elle), voici un petit florilège de ce que plus personne ne veut entendre :

 

« En fait, je suis encore amoureux de mon ex… »

Non mais quelle crédibilité donnez-vous à l’autre personne et quelle crédibilité vous accordez-vous ? Zéro pointé !

 

« Je n’ai pas de temps pour m’investir dans une relation »

Et que penser alors du temps investi lors de ce repas ? Et les échanges qui l’ont précédé ? Et le temps que vous avez probablement mis pour vous préparer ? Passez ! Vous êtes blessant et incohérent.

 

« Je ne cherche pas une relation sérieuse »

Là, c’est la loterie, car soit vous aurez une relation pas sérieuse (#CaseDépart), soit un début de questionnement sur votre démarche : Je cherche quoi en fait ? Et… pour quelles raisons ?

 

« Je n’ai en fait pas trop d’idées claires sur mon futur… »

Et bravo ! ça risque de durer !

 

« En fait, je viens de faire une rencontre… »

Mais si ! Il parait que ça arrive… Alors : Voir la rubrique Relation sérieuse…. #PasSérieuxSAbstenir

 

Et le top du top : « Mon ex veut que l’on se remette ensemble »

 

Et dans ce cas, probablement que vous n’aviez en tête avec ce repas que l’envie de vérifier si c’était vraiment vrai. Mais vraiment hein ?! Top pour l’ex, top pour la rencontre, top pour vous…. Et au troisième top il sera exactement l’heure de vous regarder en face !

 

Et il y a encore plein d’autres réponses toutes faites mais qui ne font que balayer de façon expéditive et peu adulte le problème. Car une rencontre qui n’aboutit pas reste un moment d’échange important entre deux personnes potentiellement en quête d’amour…

 

Alors comment faire en sorte de rester respectueux et intègre avec soi ? Comment l’être tout autant avec la personne éconduite ? Comment grandir de cette étape ?

 

S’il semble souvent difficile de trouver les bons mots, ce qui peut aider, c’est d’adopter la bonne attitude :

 

La première étape, c’est de reconnaître que la rencontre n’a pas déclenché ce que vous recherchiez. C’est un processus d’honnêteté et de cette façon il vous suffit de dire ce qui n’a pas été comblé chez vous. C’est le risque avec les attentes, mais c’est un fait.

 

La deuxième étape est de se placer dans une posture de bienveillance et de respect. Le but de vos mots n’est pas de blâmer l’autre mais de le reconnaitre dans ses valeurs et sa sensibilité.

 

C’est plus un état d’esprit qui va s’exprimer par votre posture, votre sourire, votre regard et tout ce qui entourera vos mots.

 

Enfin, qu’est-ce qui distingue un plat excellent d’un plat inoubliable ? Une personne compétente d’une personne formidable ? Qu’est-ce qui constitue ce petit plus, qui adoucit, enjolive, magnifie et plus encore ?

 

C’est ce que j’appelle le côté « classe ». C’est la troisième étape : ce petit mot, geste, timing, ou autre qui se glisse dans un contexte pour le rendre « mémorable ». Comment le trouver ? Imaginez-vous en train de regarder votre propre situation (c’est d’ailleurs valable quelle qu’elle soit, pas seulement amoureuse) et dites-vous : qu’est-ce qui serait « classe » dans ce cas ? Vous y êtes ? Hé bien action !

 

Faire la bonne rencontre est complexe, surtout quand on provoque un peu le destin. Quand vous avez joué avec les dés il se peut alors que l’on devienne un peu rude… ou que l’on joue avec les règles. Alors comme pour les dés, comme pour tout dans la vie, respecter ces 3 points : soyez honnête, soyez bienveillant, et soyez classe !

 

Alban Giacobino est coach de vie, comédien et improvisateur. Il tient un blog sur le site www.coachgeneve.com et anime sa page Facebook Pragmacoach. Il accompagne et oriente ses coachés dans la bienveillance avec pour spécialité le coaching émotionnel.

 

Alban Giacobino

HommeFemme