Le printemps et l’amour

  « Le printemps et l’amour… ou quand la nature peut être notre guide »   Par Alban Giacobino, coach de vie et comédien pour Macbeth Dating Agency – Agence de rencontres haut de gamme.   Ahhhh ! Que ces beaux jours vous mettent de bonne humeur. Que cette chaleur vous rend la vie plus

Le printemps et l’amour

 

« Le printemps et l’amour… ou quand la nature peut être notre guide »

 

Par Alban Giacobino, coach de vie et comédien pour Macbeth Dating Agency – Agence de rencontres haut de gamme.

 

Ahhhh ! Que ces beaux jours vous mettent de bonne humeur. Que cette chaleur vous rend la vie plus légère. Et que l’approche des jours de congé ou de vos vacances vous allège l’esprit !

 

Et au milieu de tout cela, vous voici en train de vous questionner sur votre vie amoureuse. Vous êtes dans une relation qui vous convient ? Alors c’est parfait !

 

Vous êtes en recherche de l’âme-sœur ? Autrement dit votre esprit prime sur votre instinct (encore que les deux ne soient pas complètement incompatibles…) ? Alors le printemps et le début de l’été sont des moments idéaux pour trouver l’amour.

 

Que l’on ne me jette pas au pilori : les 4 saisons (merci Vivaldi) sont propices pour rencontrer l’amour, mais il est vrai que le réveil du printemps et les jours chauds de l’été créent une inertie intéressante.

 

La nature est notre environnement, lequel répond de manière directe à nos besoins : La faim et la soif nous amènent à être rassasiés et étanchés, le froid nous pousse aux abris, la décence sociétale nous suggère de nous couvrir (encore que le froid ait son mot à dire dans ce cas…) et l’amour, et je ne parle pas de reproduction animale (pas que…), nous guide vers ce partenaire, particulier cela va de soi, qui sera l’accompagnant d’une vie…

 

Revenons tout de même un bref instant sur l’instinct. Certes, le temps des cavernes est loin derrière (même si nous avons tous un exemple qui contredit cette idée), et dès lors il ne suffit pas de « simplement » trouver quelqu’un, il faut trouver : la bonne personne.

 

Si 10000 ans en arrière, il fallait qu’elle soit « là », dorénavant, il convient qu’elle soit « La ». J’entends, la personne qui saura satisfaire les besoins qui vous sont propres. Alors l’évolution est passée par là mais soyez confiants : vous avez suivi le rythme (la preuve en est que vous lisez ces lignes). Dès lors, pour rencontrer sa muse, il suffit d’être à son écoute.

 

A son écoute mais laquelle ? La vôtre justement et le printemps (cette saison qui vous dit de : faire du sport, commencer les cours de cuisine, voir plus oncle Hector et baisser le sucre dans le café) est la période idéale… La nature vous guide !

 

Mais pas que (sinon ce serait trop simple !). Il vous faudra aussi écouter complètement (et je le répète : complètement) votre partenaire en passe de devenir « La » personne qui vous convient ! Pourquoi ? Pour être cohérent avec votre nature justement !

 

Si ce n’est pas facile, plusieurs solutions : Les agences (rencontrer c’est un métier !), les coachs (ces personnes du métier justement) mais au-delà de ces précieux outils, soyez juste (encore et toujours, il n’y a pas de secret) cohérent avec vos valeurs, vos croyances… et votre nature !

 

La nature nous guide vers la rencontre. Certes, on ignore souvent ou l’on va mettre ses pieds mais mieux vaut un guide bienveillant et généreux en surprises qu’un piétinement prudent et timoré qui ne vous amènera qu’aux limites de ce que vous connaissez déjà.

 

Alors on écoute le guide, on lui fait confiance, on lance le mouvement… et en route !

 

Alban Giacobino est coach de vie, comédien et improvisateur. Il tient un blog sur le site www.coachgeneve.com et anime sa page Facebook Pragmacoach. Il accompagne et oriente ses coachés dans la bienveillance avec pour spécialité le coaching émotionnel.

 

Alban Giacobino

HommeFemme